Les 5 questions

qui prouvent que vous n’êtes pas Digital…..

La grosse farce du digital !!!

90% des entreprises qui pensent être digital ne le sont pas !

Même après avoir investi des dizaines ou des centaines de millions de dollars, d’euros ou de francs suisses, elles ne sont pas digitales, et sans évolution drastique, elles ne le seront jamais.

Si je prends la métaphore de l’avion, nous pouvons dire que ces entreprises ont acheté des processus, des logiciels, des moteurs, du fuselage et bien d’autres composants, mais que l’avion ne vole pas et que l’équipage n’est pas formé, ni pour assembler les éléments, ni pour exploiter l’avion à bon escient, et encore moins pour atteindre l’objectif.

Malgré ce que croit la plupart des dirigeants, sur 90% des entreprises qui vont entrer dans l’ère digitale plus de 60% ne survivront pas.

Alors quelle évolution ?

L’évolution principale est celle des mentalités et des comportements.

Comme je suis un genre de crapaud fou*, j’ai parfaitement identifié, avec certains autres crapauds, que la technologie seule ne changera pas le monde, tout comme, sans la technologie, l’évolution des individus prendra beaucoup de temps.

L’intelligence humaine fait évoluer la technologie et la technologie fait évoluer les individus.

La machine devient le complément d’objet direct de l’humain à condition que l’humain comprennent la machine, l’apprivoise, l’exploite avec intelligence.

Que vous le vouliez ou non, en permanence votre cerveau se reconditionne, apprend de nouvelles choses, adopte des nouveaux comportements à cause, ou grâce aux technologies.

Ce reconditionnement, ou reformatage provoque des évolutions, ou des blocages, des freins, de fuites ou des agressions.

Ainsi vous pouvez investir sur les plus belles technologies, blockchain, Intelligence Artificielle, cryptotrust, crypto currency, roottrust… etc…

Ainsi peut-être vous croyez savoir.

Beaucoup savent mais ne comprennent rien.

Beaucoup savent, mais sont incapables d’exploiter le monde digital de façon stratégique et avec intelligence.

Si les équipages ne sont pas formés, ne savent pas, et surtout ne comprennent pas, ils ne pourront pas exploiter et tirer les bénéfices conséquents du vrai monde digital.

Ce monde n’est pas seulement technologique, c’est une nouvelle façon de penser, de voir, de comprendre, d’agir, d’interagir, de créer des flux, de gérer les data.

Les nouvelles normes ISO, qui vont arriver prochainement, ainsi que le RGPD qui est là, vont déstabiliser bien des édifices qui croient être dans le digital.

Selon vos réponses aux questions ci-dessous, vous saurez si vous êtes digital… ou pas !

  • Connaissez-vous la quantité et la qualité des data internes et externes dont vous avez besoin pour gouverner votre organisation par la valeur ?
  • Avez-vous les moyens de trier ces data, de les évaluer, de les exploiter et d’en tirer des bénéfices ?
  • Possédez-vous les moyens d’identifier tous vos flux, de mesurer leur performance, d’évaluer leur pertinence et de les corriger en fonction de règles de valeurs spécifiques à chaque métier, à chaque contexte et à chaque objectif ?
  • Connaissez-vous par avance les bénéfices humains et financiers de chaque interaction machine à machine, machine à humain, et humain à humain ?
  • Dans le triptyque data, flux et interactions quel est le ou quels sont les éléments qui déterminent la création de valeurs ?

Bonne Chance !

Et merci à nos clients avec lesquels nous construisons les “DIGITAL LEADER” qui surferont sur la vague du tsunami digital.

DIDIER REINACH 

Président – Fondateur de la Symbiocratie
Créateur de valeurs
Symbiocratie –  Co-Créateurs du Futur, Créateurs de Valeurs©
Suisse :  +41 76 779 32 64  –  France :  +33 6 84 60 71 92  –  Canada : +1 514 349 9685 
 https://www.facebook.com/reinach      http://www.linkedin.com/in/dreinach       https://twitter.com/#!/DIDIER_REINACH
*Le crapaud fou, c’est l’idée que la survie de l’espèce passe par un changement de comportement.
En octobre 2016, Thanh Nghiem, Cédric Villani et Florent Massot, décident d’écrire le Manifeste du Crapaud fou. Face au tsunami planétaire, il faut provoquer un déclic, provoquer une prise de conscience et donner des clés pour que chacun puisse devenir acteur de ce nouveau monde qui arrive. Le travail est intérieur autant qu’extérieur.
Après quelques mois de quête, nous découvrons qu’il n’y a pas un mais trois tsunamis. Post-vérité, fake news, promesses de l’intelligence artificielle et du big data, mais aussi fracture sociale, repli identitaire, montée des discours populistes simplificateurs.
Théorie du Crapaud fou
Les crapauds vivent dans une zone et se reproduisent dans d’autres. Chaque année, de manière grégaire, tous migrent dans le même sens. Lorsque nous construisons de nouvelles routes en travers, ils se font massivement écraser.
Sauf que… quelques-uns vont dans l’autre sens, ou trouvent les tunnels que des écologistes font creuser pour eux sous les routes. Parce qu’ils s’aventurent dans des directions non conventionnelles, ces crapauds fous inventent des voies d’avenir et sauvent l’espèce. Dans le genre humain, on pense à Darwin, qui a mis au point la théorie de l’évolution des espèces en observant des oiseaux, alors qu’il était parti sur un bateau comme géologue. Ou à Tim Berners-Lee, qui a transformé un réseau militaire en l’Internet que nous utilisons aujourd’hui.
Les crapauds fous, ce sont ces individus qui « hackent » l’avenir. Guidés par leur seul instinct, ils partent dans des directions absurdes et reviennent ouvrir aux autres les tunnels qu’ils ont trouvés. Nombreux meurent écrasés, mais sans eux, pas d’évolution possible de l’espèce.