Crise de valeurs, les réponses s’organisent !

J’échangeais il y a quelques temps avec des amis américains et français qui me disaient ne plus supporter le comportement de ces patrons prétentieux, hautains et parfois incompétents qui se versent des primes honteuses alors que dans le même temps ils bloquent les salaires, licencie des employés.

Ces comportements insolents et plein de dédains vis à vis de leurs employés comme de leurs clients provoquent des réactions violentes et nous pouvons les comprendre.

Certains me disaient être étonnés qu’un fou furieux poussé à la ruine ne soit pas encore devenu un justicier armé pour régler ses comptes.

Par contre ce qui est de plus en plus évident c’est que la réaction s’organise.

Ainsi les uns vont supprimer leurs comptes dans les banques dont les patrons ont ce type de comportements, les autres ne veulent investir maintenant que dans des valeurs éthiques.

La définition du mot éthique est aussi simple que : Les dirigeants de l’entreprise doivent avoir un salaire raisonnable, être récompensé sur les résultats et la politique sociale.

Se mouvement va sans doute gagner du terrain et toucher d’autres produits et services que les banques.

On en parlera d’ailleurs lors du prochain 5 à 8 de l’APCM l’association des professionnels de la communication et du marketing http://www.communicationmarketing.org/activites/reseautage/5-a-8-think-tank.html

Je partage avec ces amis cette vision odieuse de primes inconsidérées, voire dans certains cas, ignominieuses.

Les primes ont du bon quand elles sont justifiées et que ce sont de vraies gratifications.

Cela me rappelle mes chères études classiques, la décadence de Rome, la chute de l’empire Grec entre autres, où l’on a pu découvrir combien et comment, les barbares (définition : dans l’Antiquité, tout étranger pour les Grecs et les Romains) et les rois ont pillés les richesses des empires. Comment ces comportements ont engendrés la violence et la haine.

À croire que ces dirigeants sans culture et sans valeur n’ont absolument rien compris de ce qu’ils sont en train de semer. Sont-ils des rois ou des barbares, des mercenaires peut-être qui au lieu de créer une force d’attraction organisent une force de détraction.

Tous les empires, toutes les civilisations qui ont pratiqué cette politique et ceux qui ont voulu conserver ce type de pouvoir par la force, ont un jour ou l’autre tous disparus.

Alors regardons comment se comportent nos fournisseurs, leurs dirigeants, informons nous, échangeons et faisons des choix éclairés.

Je crois qu’il est là notre vrai pouvoir, celui de choisir des produits et des services dont les dirigeants des dites entreprises partagent nos valeurs dans leurs comportements… pas seulement dans leur discours ! Et là je parle des dirigeants, pas des images, du marketing, du look, de l’emballage. Le comportements des dirigeants !

DIDIER REINACH
Créateur de valeurs
Conférences – Formation – Conseil

CELLULAIRE : 514 349 9685
www.elixihr.com
http://blog.reinach.net