De l’alchimie à la Symbiocratie

La symbiose (du grec sun « avec » et bioō « vivre ») est une association intime et durable entre deux organismes hétérospécifiques.
La symbiose peut être vue comme une alliance spontanée à bénéfices réciproques et aussi comme un principe de vie qui consiste à considérer les inconvénients en avantages et à éviter que les avantages ne deviennent des inconvénients.
La symbiose, vue sous l’angle de la biologie, de la simplexité, de la neurologie, de l’épigénétique et de la physique est une association à caractère réciproque et partagé, entre partenaires, avec des bénéfices pour la nouvelle alliance émergente.
La nouvelle alliance émergente est ce contrat explique ou implicite entre deux organismes, deux personnes, une personne et une organisation, un groupe de personnes entre-elles, un groupe de personne et une organisation, dans un but commun bénéfique aux deux organismes.
Sur cette approche est née la Symbiocratie.

La Symbiocratie ?
La Symbiocratie est une discipline qui, au même titre que les arts martiaux, repose sur des principes philosophiques et des actions concrètes.
La Symbiocratie est une réponse concrète à l’évolution du monde, aux crises à répétition, au développement de la créativité, à l’évolution des mentalités et des comportements.
Elle est une discipline managériale pour garantir la motivation, l’implication, donner du sens, assurer des bénéfices tant sur le plan humain que matériel.
Elle est la clé d’un leadership puissant, créatif et constructeur, humainement enrichissant.

Le leadership ?
On parle souvent, trop souvent, parfois à tort et à travers du leadership.
Combien de personnes en parlent sans avoir de définition précise, beaucoup en discutent et bien souvent emploient le mot leadership à mauvais escient.
Bref ! Le nom a perdu de sa valeur originelle, il est temps de remettre les pendules à l’heure.
La définition qui me semble la meilleure, inspirée des travaux de Boltanski et Thévenot :
Le leadership est la capacité à créer un Monde auquel les autres aspirent.
Inventer le rêve des autres.
Transformer le rêve des autres en réalité.
Cette capacité repose sur la faculté à diagnostiquer et à comprendre le Monde actuel, puis à concevoir et à incarner le Monde voulu et enfin à construire les passerelles pour que les autres acteurs rejoignent le Monde voulu.

Le leader possède ces capacités.
Pourquoi possède-t-il ces capacités ?
Parce qu’il a en lui, de façon acquise ou innée, des fonctions fondamentales qui lui permettent de créer, d’organiser, de simplifier, d’impliquer, de motiver, d’attirer, de construire.

Ces six fonctions sont :

  1. L’ambition au service de…
  2. Le sens du résultat
  3. L’aptitude au discours
  4. Les attitudes adéquates
  5. Une culture personnelle
  6. Des valeurs humanistes.

Chez les leaders ces fonctions vivent en symbiose de façon endogène et exogène.
De plus, elles agissent quasiment spontanément au bon moment, au bon endroit, de la bonne façon.
Pour que ces fonctions soient opérantes au bon moment, au bon endroit, de la bonne façon, il est nécessaire d’apprendre et de respecter la discipline de la Symbiocratie.
Dans un premier temps, il nous faut accepter les principes philosophiques ci-devant énoncés.
La philosophie fait souvent sourire les patrons et semble totalement inutile pour un grand nombre de dirigeants. Néanmoins elle est un chemin de pensée et d’actions, une mine d’or inépuisable pour son développement personnel et sa créativité.
La philosophie développe des connexions cérébrales, entraîne le cerveau à fonctionner de façon holistique, elle augmente nos capacités de réflexion d’analyse, de compréhension, d’actions tant du point de vue systémique que du point de vue unitaire.
La philosophie nous enseigne, directement ou indirectement les systèmes, les modes de pensée, les mouvements.
La philosophie est donc une ouverture au monde pour agir en comprenant le monde et ses interconnexions.
La philosophie est source de résultats. Elle est la force de l’esprit, à la fois sujet et complément d’objet direct qui façonnent le verbe.
Le verbe est action et il est scientifiquement prouvé que l’action est en permanence anticipée par le cerveau (voir les travaux du Professeur Alain Berthoz sur la simplexité)

http://www.scienceshumaines.com/la-simplexite-une-propriete-fondamentale-du-vivant_fr_28010.html

Il est également neurologiquement prouvé que le cerveau possède une plasticité, des capacités à évoluer en permanence et donc des potentialités de développement, encore faut-il l’entraîner de façon cohérente.
La symbiocratie agit comme une gymnastique cérébrale en mettant en symbiose ses 6 fonctions.
Ces 6 fonctions permettent un passage à l’action de façon Symbiocratique™ avec soi-même et avec l’environnement.
Maîtriser cette discipline cela signifie, pouvoir, avec créativité et sans stress :

  • Être capable de les exploiter pour soi-même.
  • Être capable de mettre ces six fonctions en symbiose tant chez les personnes que dans les organisations.
  • Mesurer dans quel état se trouve chaque fonction dans l’organisation et auprès de chaque employé.
  • Évaluer la cohérence et l’équilibre de chaque fonction par rapport aux autres.
  • Déterminer par quelle fonction on introduira l’évolution, la créativité, la passion dans l’organisation.

Et ainsi disposer de la capacité à créer, inspirer, motiver, construire, gérer le monde nouveau auquel aspirent, les clients, les employés, les fournisseurs et d’une façon générale l’environnement le plus large.

Qu’est-ce qu’un monde nouveau ?
Un monde nouveau est celui dans lequel nous-mêmes, et aussi les clients, les employés veulent être.
Un monde, c’est tout simplement un contexte, une forme de fonctionnement, une façon de penser, un type d’interaction, la production de relations, d’émotions, de produits, de services qui nous semblent évidents à créer.

Cela peut être, aussi simple que de changer le décor de sa maison, de bouger les meubles de place, de gérer :

  • Une évolution organisationnelle simple,
  • La modification de certains comportements,
  • La modification de discours,
  • La mutation des cultures d’entreprises,
  • La révision des valeurs,
  • La transformation des ambitions,
  • La création d’une organisation nouvelle, de nouveaux savoir-faire, de nouvelles façons d’entreprendre,
  • De nouveaux produits ou de nouveaux services mis en valeurs dans un contexte nouveau.

Pourquoi les six fonctions de la Symbiocratie forment-elles un tout et sont-elles fondamentales ?

  • Elles sont systémiques et reposent sur des lois philosophiques, biologiques et neurologiques.
  • Elles nourrissent nos fonctionnements neurologiques de façon cohérente et conséquente.
  • Elles procèdent toutes de la créativité et produisent la créativité qui est la clé des évolutions.
  • Elles assurent le développement de la pensée et déterminent donc l’action efficace.
  • Elles sont les clés pour un processus d’évolution mentale et comportementale harmonieux.
  • En conséquence elles permettent à tout le monde de se développer, d’assurer son leadership, ses richesses, de façon exponentielle et durable.
  • Elles sont communes à tous les grands leaders.
  • Elles agissent tels des rites jusqu’à en devenir des mythes.

Bien sûr le leader n’oublie jamais que si une de ces fonctions est perturbée, elle est peut avoir un effet pathogène et donc des conséquences pathologiques.

En analysant ces 6 fonctions, en évaluant leur état de fonctionnement dans le management de l’entreprise, la Symbiocratie permet d’agir à l’endroit précis pour rééquilibrer le fonctionnement, développer les richesses, assurer le leadership des personnes, des produits, des services et de l’entreprise dans son ensemble.

En synthèse
Un leader est un acteur de changement, un provocateur d’évolution, un générateur de passion, un catalyseur de créativité et la discipline qui donne ces pouvoirs est la Symbiocratie, ceux qui la pratiquent sont des Symbiocrates™.

Le Symbiocrate™ sait que cette discipline lui permet de produire des richesses, de créer des solutions, d’attirer à lui les meilleures personnes, de faire évoluer les organisations.
Désormais on ne dit plus leadership mais Symbiocratie et un leader de cette qualité devient un Symbiocrate™ capable de mettre en symbiose les 6 fonctions pour construire un monde nouveau.

Maintenant, regarder les leaders qu’on vous propose, écouter ceux qu’on vous montre en exemple et analyser s’ils possèdent ces six fonctions.

Évaluez chez eux ces six fonctions.
Développent-ils ces six fonctions auprès de leurs employés, de leurs clients, de leurs fournisseurs et même auprès de leur famille ?
Sont-ils les créateurs d’un monde qui est à leur service ou au service des employés, des clients, de l’environnement ?
Et question suprême… Rendent-ils leurs clients, leurs employés, leurs fournisseurs et leur environnement personnel créatif ?
La Symbiocratie fonctionne comme une alchimie, l’alchimie du management exploitable par tout un chacun.

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie.com