Grandeur et décadence ! – Les scandales ne servent qu’à vendre de l’info…

L’excellent article du blog de Christian Dumont m’a inspiré…

http://christiandumont.ca/2011/09/03/quand-la-politique-donne-des-ailes/

 

Grandeur et décadence !  –  Les scandales ne servent qu’à faire vendre de l’info…

Quand un peuple se bat pour avoir un colisée estimant cela plus important que des services de santé ou de l’éducation, ou de la culture,

Quand certains syndicats fonctionnarisés font de la démagogie par pur électoralisme,

Quand des chefs de partis ignorent avec superbe la voix du peuple,

Quand des élus politiques jonglent entre démagogie, dédain et manipulation,

Quand le peuple lui-même n’éduque plus ses enfants,

Quand quelques patrons de grandes entreprises se comportent en mercenaires et pillent la caisse en toute impunité,

Quand les quelques rares personnes qui possèdent des valeurs et des comportements qui expriment le respect, l’engagement, la fierté, le partage, l’écoute, l’accueil, l’ouverture, l’opiniâtreté, l’honnêteté, la loyauté, la sincérité, la réalité, la constance, la patience, la transparence, n’ont plus le courage de les défendre,

Que croyez-vous qu’il advienne d’un peuple ?

Si nos gouvernants se permettent l’intolérable, le cynisme et la duperie, quelle est d’après vous l’estime qu’ils ont pour nous ?

D’années en années ils abaissent le niveau culturel, réduisent les facultés intellectuelles, du pain et des jeux tel est leur credo !

Consommez, jouissez, enchaînez-vous au crédit, soumettez-vous, la féodalité et l’esclavage sont bien présents, acceptés de tout un chacun, car tel est le choix que fait chacun d’entre-nous, chaque jour dans ses comportements de consommateur, spectateur passif d’une décadence inexorable.

Mais qu’importe, les élus actuels ou les futurs élus vous feront des promesses aux prochaines élections… ils vous feront rêver, demain « on rasera gratis » et le peuple y croira encore… Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !

Alors tels des princes nos élus et autres représentants despotiques se servent à pleines mains, avec la rhétorique et la commission d’enquête comme alchimie soporifique.

Ils savent que le peuple ne bougera pas car les révolutions n’ont lieu que lorsque le peuple à faim.

Et aujourd’hui le peuple ne bougera pas car il est enchaîné à sa carte de crédit, il a peur pour demain, on l’alimente de crises économiques pour qu’il se terre et le faire taire et surtout il n’a pas faim, les Mc Do et autres « obésogènologues » certifiés s’occupent de le rendre impotent.

Nous irons donc ainsi de scandales en scandales,  et avec le temps, telle une accoutumance à la pire des drogues, ces comportements déviants seront normalisés, vous deviendrez anormal en n’étant pas compromis.

Bien sût on pourrait rêver et se dire qu’un jour,

On enseignera les valeurs humanistes,

Les enseignants retrouveront la fierté d’être les défenseurs de la culture, de la langue, de la grammaire,

L’école enseignera le sens de l’effort, l’esprit critique, la rigueur,

Tous les parents éduqueront leurs enfants à être et non à avoir au lieu d’en faire des enfants rois ou des abandonnés, au lieu d’enseigner l’amour et la passion.

Les mots respect, engagement, fierté, partage, écoute, accueil, ouverture, opiniâtreté, honnêteté, loyauté, sincérité, réalité, constance, patience, transparence existeront au travers des comportements de chacun,

Les syndicats fonctionnarisés défendront le peuple, défendront des valeurs au lieu de faire trop souvent de l’électoralisme,

Tous les fonctionnaires seront fiers de servir leur pays et auront le courage de dénoncés l’inconcevable, (Heureusement il en existe certains qui portent en eux le sens de l’état)

On apprendra aux enfants à penser, à débattre, à avoir de l’éloquence.

Mais pour en arriver à cela il faudrait que nos dirigeants deviennent de vrais leaders, des stratèges ayant l’ambition de créer une nation solide, durable, créatrice…

Tel n’est pas leur ambition, leur vision, leur projet, leur ego est tourné vers eux-mêmes, leur pouvoir, leur réussite.

Ainsi sont mortes toutes les grandes civilisations.

La fierté d’un peuple, la force d’une civilisation, la puissance d’une nation, reposent sur son niveau culturel, sa capacité à débattre, à créer, à entreprendre, à défendre ses valeurs, ses racines, son histoire, ses passions, ses talents, à imaginer son avenir et à le prendre en main pour le plus grand bénéfice de tous, pas seulement le sien.

À chacun ses choix, mais chialer la cul dans son fauteuil une bière à la main c’est comme volontairement donner les clés de chez soi au voleur qui vous subtilise votre portefeuille.

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie.com

Articles relies