Inspirer, expirer ! Quel est votre leadership ?

Il en est de certaines personnes qui nous inspirent, qui possèdent cette faculté extraordinaire d’attirer les meilleurs autour d’eux, de nous partager leurs idées, leur vision, leurs projets, leurs ambitions.

Dans les périodes économiquement et socialement difficiles, les vrais leaders inspirants gagnent les faux leaders expirent.

Les leaders inspirants attirent, construisent, imaginent, osent, proposent, expliquent, ils ont cette façon intelligente et subtile d’inspirer, de construire, de lever les obstacles.
Ce sont des leaders constructeurs.

Les faux leaders manipulent, jouent avec le système, trichent, camouflent, mentent, corrompent, soumettent, détruisent, profitent.
Ce sont des leaders destructeurs.

Les qualités d’un leader constructeur sont:

  • Avoir une vision claire des objectifs à atteindre.
  • Expliquer simplement et avec talent cette vision.
  • Posséder une qualité de discours qui nourrit ses équipes.
  • Porter des valeurs humanistes fortes, évolutives et non négociables.

Qu’est-ce qui fait la différence entre un leader constructeur et un leader destructeur ?

Le leader constructeur possède des valeurs qui sont présentent dans son discours et qui sont déclinées concrètement dans ses comportements.
Le leader destructeur prétend avoir des valeurs et utilise ce concept pour défendre son image.

Le leader constructeur exige que ces mêmes valeurs soient exprimées verbalement et en actions à tous les échelons de l’organisation.
Le leader destructeur privilégie les actions et les discours qui le soutiennent et lui rapportent.

Le leader constructeur sanctionne avant toute chose le respect de ces valeurs plus que le résultat, car il sait que ces valeurs et les comportements qui vont avec permettent d’obtenir le résultat.
Le leader destructeur sanctionne ceux qui ne lui sont pas soumis ou qui n’agissent pas à son profit.

Le leader constructeur accepte la confrontation, la remise en cause. Il est toujours prêt à envisager des solutions nouvelles, efficaces, à reconnaître publiquement la paternité des idées intelligentes et à récompenser ceux qui les produisent. Il est fier d’être entouré des meilleurs et de leur déléguer les plus grandes responsabilités.
Le leader destructeur refuse la confrontation et utilise chaque situation pour manipuler à son avantage. Il est souvent le centre de son monde et son monde doit fonctionner selon lui. Il s’entoure de personnes soumises, obéissantes qui sont en accord avec lui et qui ne remettent pas en cause son système.

Le leader constructeur est capable de dire publiquement je me suis trompé et grâce à mes excellents employés j’ai pu comprendre et évoluer.
Le leader destructeur est seulement capable de dire publiquement qu’il a raison et se servira de ses employés comme boucs émissaires pour trouver les coupables afin de camoufler son incompétence.

Sur ces seuls constats que nous pourrions multiplier à loisir,
nous comprenons pourquoi les leaders constructeurs inspirent et les leaders destructeurs expirent,
nous pouvons facilement imaginer quelles organisations vont inspirer les consommateurs et celles qui vont expirer,
nous pouvons définir les organisations qui inspirent leurs employés et donc sont plus performantes, et celles qui font expirer leurs employés.

Les leaders constructeurs ont une stratégie fondée sur la vie et les leaders destructeurs une stratégie fondée sur la mort.
Allez… Courage… Inspirez, expirez, inspirez, expirez et surtout…. Respirez et évaluez votre leadership !

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie.com

Articles relies