L’art de dire merci.

Merci, remercier, dire merci !

Je ne sais pas si je vieillis mais il me semble que de plus en plus on dit de moins en moins merci ?

Vous rendez un service, pas de feed back de politesse, vous apporter une idée, cela est parfois vécu comme une prise de pouvoir, un besoin de reconnaissance ou une atteinte au leadership de la personne qui la reçoit.

Vous entrez dans une boutique faire un achat, on vous demande si il vous fallait autre chose, si vous n’avez rien oublié mais rarement merci !

Dire merci, par principe, par politesse, par générosité du cœur !
Dire merci par reconnaissance…

Trouvé sur : http://fr.wiktionary.org/wiki/merci
Du latin merces, edis (« salaire, prix, récompense » et en latin tardif « faveur, grâce »)

Quand à entendre des phrases du genre : pourquoi je dirai merci, c’est normal ce qu’il a fait !

Comme si dire merci était une soumission, un acte de faiblesse, de la lâcheté.
La politesse est l’élégance du cœur, elle habille l’être le plus difforme des couleurs de la bonté et de la beauté.
La politesse rend beau et fait résonner la sympathie, l’attirance.

On en croise des personnes belles, arrogantes, centrée sur elles mêmes, sur leur paraître, qui sans le savoir génèrent du mépris, du dédain, de l’énergie négative…. Simplement parce qu’ils leurs manque la politesse.

On en croise de ces personnes qui cherchent à plaire de l’extérieur mais dont l’intérieur est incapable de la simple complaisance. Ces personnes qu’ensuite on ne veut plus rencontrer ni même croiser !

Dire merci à son employé, à son conjoint, à ses enfants, à ses associés, à la vie…

Combien de gestionnaires et de managers vous disent merci ?
Combien de patrons et de fournisseurs vous disent merci ?

Tiens j’ai une idée…. Et si on lançait une grande campagne de MERCI !!!

La semaine du MERCI ?

Bonne semaine et… MERCI !

Didier Reinach

 

Rejoindre la discussion One Comment