Le leadership amoureux, un certain luxe ???

Beaucoup de gens sont en recherche de gloire, de prestige, d’argent, d’amour et de reconnaissance…

Pourquoi ?

Du fait d’une exploitation « légèrement » démesurée des ego via, les réseaux sociaux, des techniques de communication superbement structurées ou des méthodes marketing d’une très grande subtilité…?

Du fait de la médiatisation de soit-disants leaders qu’on retrouve sur le banc des magouilleurs , des tricheurs et des menteurs quelque temps après leur spectacle d’illusionnistes ?

Du fait d’un déficit affectif allant jusqu’à l’histrionisme?

Combien de personnes rêvent d’être en première page des magazines pour se faire applaudir, admirer, aimer ?

Combien de personnes croient que faire parler de soi est une source de profits, d’amour ou de reconnaissance ?

Combien de personnes pensent que rouler dans une voiture de prestige, avoir une garde-robe de grandes marques et posséder 25 paires de chaussures est une source de conquêtes, de gloire, d’argent et de sentiments réels ?

Combien lisent des livres porteurs de « secrets » de réussite, livres qui enrichissent les auteurs, mais bien peu les lecteurs.

Combien de personnes investissent dans l’image et le paraître en s’imaginant que la panoplie du parfait Ken ou de la parfaite Barbie va attirer à eux les plus belles rencontres et les meilleurs emplois ?

Peut-on attirer l’amour, l’admiration, avec une démarche de séduction matérialiste calculée?

Ces personnes séduisent sans doute… d’autres personnes qui ont besoin d’être séduites…

Et…

  • Lorsque l’image, même séduisante, n’est qu’un emballage, même les emballages écologiques finissent à la poubelle.
  • Lorsqu’il manque le contenu, ce contenu de qualité qui fait les gens de qualité, le flacon ne garanti pas l’ivresse.
  • Lorsqu’il manque la richesse intérieure, la profondeur de l’âme, même le verbe avoir se conjugue à l’imparfait ou au passé très décomposé.
  • Lorsque le niveau de culture s’arrête aux lectures « people » et aux marques de luxe, au superfétatoire, la culture de l’éphémère devient le culte de la misère.
  • Lorsque l’expression verbale et comportementale des valeurs humanistes est remplacée par le néant, les valeurs en bourse augmentent et les valeurs humanistes diminuent.
  • Lorsque la seule ambition et le seul projet est de paraître, d’être adulé, d’être flatté, seuls les sourds et les aveugles prennent le risque d’applaudir.

Alors malheureusement, tristement, les marionnettes du paraître ont peu de chance de grandir, de se développer, de connaître un certain bonheur, de vivre des sentiments vrais, des émotions positives.

Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain.

Nous sommes dans un monde d’images et de paraître, il en faut un minimum.

Le leadership amoureux est sans doute, tout simplement, la cohérence.

Le contenu et le contenant et cette trilogie harmonieuse entre le discours les comportements et les valeurs.

C’est comme la différence entre le luxe et la richesse.

Le luxe n’est pas le contraire de la pauvreté, c’est le contraire de la vulgarité

– Coco Chanel

La richesse matérielle rend vulgaire bien des gens, alors que des personnes matériellement moins aisées peuvent être des relations et des amis de luxe, des leaders attractifs, des individus qu’on a envie d’aimer.

Le leadership n’est pas une situation, un poste hiérarchique, une position sociale. C’est une compétence durable, enrichissante, vraie, qui expulse d’elle-même les manipulateurs et les pervers.

Le leadership devient une voie particulièrement bénéfique pour tous ceux qui veulent guérir, grandir, être eux-mêmes, s’accomplir et accomplir leurs ambitions avec dignité et respect d’eux-mêmes et de leur environnement.

Dans la vie comme en amour, développer son vrai leadership est une source d’attractivité et de succès.

Que cela soit pour sa réussite personnelle, la réussite de son entreprise, les clés du leadership agissent comme une formule alchimique.

Elles permettent de développer des potentialités cérébrales, émotionnelles, elles ouvrent des champs de conscience, des opportunités, elles assurent une force mentale et une créativité.

Leader dans la vie, leader en amour ?

PS : Attention cela dérange, mais je crois qu’il est temps de « dé-ranger » les fausses croyances, les habitudes, les menteurs, les tricheurs, les manipulateurs, les pervers et tous ceux qui ont leur cul coincé dans le confort de l’illusion et les neurones gelés par la pensée magique.

Bonne Saint Valentin

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie.com