Les caisses sont pleines, il ne manque que des vrais leaders !

Certains financiers se disent prêts à investir dans des projets parfaitement motivants.

Motivants sur le papier, inspirants par leurs études de marché, intéressant à la lecture des rendements financiers potentiels.

Toutefois ces financiers, hésitent, doutent, souvent ne sont pas convaincus par des dossiers apparemment alléchants.

Le principal problème de ces investisseurs n’est pas le manque d’idées, de créativité, d’originalité de ces projets, mais le manque de leaders, de vrais leaders pour porter, gérer, mener ces entreprises.

Des hommes et des femmes sur lesquelles on peut compter sans faillir.

Des hommes et des femmes leaders qui correspondent à leurs critères.

La crise leur à démontré que les plus beaux projets réussissent difficilement sans vrai leader.

Des leaders,

  • Porteurs de valeurs et capables de défendre celles de ses partenaires,
  • Possédant une vision et une passion pour l’organisation qui lui sera confiée,
  • Capables de partager les ambitions de ses commanditaires, de ses employés, et de ses clients,
  • Ayant un état d’esprit stratégique, tirant les leçons du passé tout en innovant de façon proactive et rentable pour l’avenir,
  • Fonctionnant à 360 degrés de façon systémique avec un fort potentiel d’analyse critique,
  • Acceptant les suggestions, reconnaissant les talents et sachant transmettre la passion,
  • Avec une qualité de discours attractif et un excellent sens du débat,
  • Le tout accompagné de comportements éthiques, cohérents, respectueux et sans compromis.

Bref ! Des leaders qui inspirent, la confiance, qu’on a envie de suivre, auxquels on peut confier le pouvoir de réussir.

Pas forcément des charismatiques !
Des leaders dotés d’un sens du résultat non négociable, qui savent franchir les obstacles avec subtilité et intelligence ?

Cela n’existe pas ?

Devenir un leader de cette dimension, cela s’apprend.

Cela repose sur des exercices pratiques, sur des expériences concrètes.

Ce n’est pas la pensée magique.

Pour développer son leadership, il faut être courageux, ambitieux, opiniâtre et, comme un jeu travailler multiples matières simultanément pour entraîner son cerveau à acquérir des compétences nouvelles, à développer des réflexes, à créer des connexions cérébrales, sources d’une plus grande conscience, clés de possibilités quasiment infinies.

Sous différentes formes faisant appel tant aux sciences qu’à la philosophie, mettant en confrontation les arts et l’expression de soi, apportant des méthodes et des exercices démonstratifs, le leadership est accessible à tous et pourra être le trésor de chacun sans distinction de race, d’origine sociale ou ethnique.

Le leadership est générateur de richesses, humaines, matérielles, philosophiques, spirituelles, scientifiques. Le leadership produit du plaisir. Chacun peut choisir ses richesses, chacun peut être un leader, à son niveau, à sa mesure et tout le monde peut vivre du plaisir.

Le monde fait face à un déficit abyssal de vrais leaders et de vrai leadership et pour autant les caisses sont pleines, des hommes et des femmes sont disposés à investir.

Les caisses sont pleines, il ne manque que des vrais leaders !

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie.com

Rejoindre la discussion One Comment