Pardon Charlie

Nous sommes tous coupables !
Coupable de notre ignorance,
Coupables de notre inculture,
Coupables de notre lâcheté,
Coupables de n’aimer que la facilité,
Coupables de refuser la réalité.

Depuis bien longtemps,
Nous croyons…
Nous croyons que sans effort,
Nous pouvons réussir,
Que sans savoir nous pouvons comprendre,
Que sans engagement nous pouvons être libre,
Que sans amour nous pouvons construire,
Que sans aimer nous pouvons partager,
Que sans respect nous pouvons exister,
Que sans écouter nous pouvons entendre,
Que sans l’autre nous pouvons évoluer.

Nous sommes tous coupables,
Coupables d’élire des faibles et des incompétents,
Des hommes sans valeurs,
Des pilleurs et des manipulateurs,
Qui n’ont de patrie que leur propre ego,
Qui n’ont de vie que leur égoïsme.

Nous sommes tous coupables,
Coupables de croire en une vie sans effort,
Où l’amour est un danger pour sa fausse liberté.

Nous détruisons la vie,
Nous détruisons la planète,
Nous sommes prêts à tuer,
Pour remplir notre assiette,
Nous achetons la facilité,
Nous mourrons à crédit.
Nous voulons que tout soit facile,
Nous sommes devenus des moutons dociles,
Des esclaves imbéciles.

Nous avons vidé la vie de tout sens humain,
Nous ne savons plus tendre la main,
Nous avons peur de l’autre,
Nous sommes démunis de toutes croyances,
Devenus tellement ignares,
Que nous préférons les faux apôtres,
Les prophètes de la haine,
Les tortionnaires et les barbares.
Je ne sais pas
Si aujourd’hui,
J’ai envie de dire :

Je suis Charlie,

Car comme des millions d’autres,
Avant, je n’ai rien fait, ou si peu.
C’est personnellement je le pense,
Peut-être un peu facile,
De s’identifier à titre posthume,
Et je respecte le sens du message,
Ce que le peuple exhume.

J’ai envie de dire :

Pardon Charlie

J’ai envie de te dire :

Merci Charlie !

Peut-être que grâce à toi,
Les hommes enfin vont comprendre,
Qu’être libre c’est aimer !
Qu’être libre c’est partager !
Qu’aimer c’est être libre !
Que d’avoir peur d’aimer,
C’est avoir peur d’être libre,
Que d’avoir peur d’être libre
C’est se condamner, s’enchaîner.

Et qu’en aucun cas cela s’appelle humanité.

Didier Reinach

Rejoindre la discussion One Comment

  • Stéphane CHOUTEAU dit :

    Merci pour ce message très juste.

    Pour aller dans le même sens, une citation de Monsieur Stéphane ESSEL : « Créer, c’est résister et résister c’est créer ».
    Alors résistons aussi bien à ces fanatiques qu’aux amalgames qui peuvent apparaître.