Réussir demain ! Manager par les Valeurs !

VENISE-BLOG-LES VALEURS copy

Définir les valeurs de notre entreprise, en fonction de notre culture, de nos ambitions au service de…, des résultats visés, c’est concrétiser le pourquoi et le comment de notre organisation.

En définissant le pourquoi et le comment nous créons du sens qui sera opérationnel.

Les valeurs s’expriment par les comportements verbaux et non verbaux que chaque personne produit dans le cadre de son activité. Ainsi, l’exercice des valeurs que font certaines entreprises, qui devrait permettre de choisir au maximum 5 valeurs, est souvent un pur exercice de style et non un plan d’actions efficaces comme il devrait être.

Le choix des valeurs correspond à un plan d’actions précises.

Si vous prenez par exemple le respect.

Cette valeur, si elle est choisie pour être mise en place dans l’organisation, doit intégrer le management des personnes, la communication, le marketing, la gestion financière, la production, la logistique, l’ensemble des prestations et des produits de l’organisation tant en interne entre les différentes personnes qu’en externe vers ses clients, ses fournisseurs et l’environnement le plus large possible.

Dans la discipline de la Symbiocratie® qui est un art martial au service du management, les valeurs sont une des composantes structurantes de l’être et du système qu’est l’organisation.

Comme tout art martial, son exercice va développer une posture positive et très largement bénéfique grâce à une philosophie, des éléments systémiques et des mouvements qui mènent au succès… pour autant que nous les pratiquions. Quel que soit l’art martial, on ne devient pas ceinture noire en deux heures.

Cet exercice des valeurs repose sur 3 composantes fondamentales :

L’intention, l’interaction, l’émergence guidée.

À titre d’exemple, le choix du mot respect est un acte volontaire qui signifie que tous les éléments de l’organisation intègrent l’intention de respecter.

Il suffit alors de désigner ce que nous voulons respecter, en répondant aux questions :

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Pour quoi ?
  • Comment ?

Cet exercice va, de ce fait, permettre à chaque équipe et aux équipes entre elles de clarifier les interactions, c”est à dire d’identifier le mode opératoire qui rend cette valeur vivante et qui respecte ce que nous voulons voir émerger.

Il y a plusieurs niveaux de valeurs et si l’organisation choisit celles qui lui semblent stratégiques pour l’ensemble de l’organisation, chaque département ou service peut, en fonction de sa situation et de ses objectifs, choisir des valeurs complémentaires qui respecteront les valeurs essentielles. La déclinaison des valeurs en comportements en se confrontant avec la réalité va permettre d’évaluer la cohérence, la pertinence, la motivation et l’implication de chacun.

Dans cette approche, la somme des individus devient bien plus importante que le seul nombre des individus.

Nous entrons là dans la gestion de la symbiose qui est un modèle beaucoup plus puissant, plus créateur, plus performant, plus évolutif que celui de la compétition et du stress.

La rôle de l’encadrement devient prépondérant :

  • il transforme l’intention en interaction,
  • il est le guide de l’émergence souhaitée,
  • il donne du sens,
  • il enrichit la culture des individus,
  • il fait évoluer les comportements et le discours,
  • il consolide les valeurs,
  • il permet d’atteindre les résultats dans les meilleures conditions humaines et matérielles,
  • il génère une force d’attractivité quasiment indestructible.

Les entreprises qui exploitent ce système ont des résultats supérieurs à leurs compétiteurs, elles attirent les meilleurs candidats, elles ont des taux de rotation de personnel très faibles, elles évoluent en permanence, leur capitalisation boursière s’est multipliée.

Les 5 erreurs à ne pas commettre :

  • Croire que les valeurs sont seulement des intentions
  • Évaluer les gestionnaires sur leurs seuls résultats
  • Oublier d’intégrer les valeurs et donc les comportements ad hoc dans chaque projet
  • Considérer cet exercice comme du temps et de l’argent mal investi au lieu d’en faire une véritable action marketing interne et externe
  • Confondre les valeurs avec les règles et les processus

En synthèse

Les valeurs essentielles définissent les intentions, les interactions et l’émergence.
Les valeurs mises en symbiose dans l’organisation permettent de développer et d’évaluer la cohérence, la motivation, l’implication, la créativité.
Les valeurs donnent du sens, structurent les interactions, génèrent de la créativité pragmatique en réponse aux incertitudes.
Les valeurs enrichissent de façon durable les organisations et les personnes.

vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube

Merci !

Didier Reinach
Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie®
Conférencier – Formateur – Conseil

Canada : 1-514-349-9685

www.reinach.net
www.symbiocratie®®.com

Articles relies

Besoin d'informations complémentaires ? Contactez nous