Réflexions sur la Symbiose hybride alliant l’Homme et l’Artificiel à travers la créativité

par Jean-Marc Dupont

La créativité est probablement un bon exemple pour aborder ce défi que représentent les Nouvelles Technologies et leur intégration dans nos vies, à condition qu’elle soit posée comme processus complexe, loin de la simple idéation qui n’en est qu’une étape.

De par la définition qu’en donne Todd Lubart, chercheur en Psychologie, à savoir que « la créativité est la capacité à réaliser une production qui soit à la fois nouvelle et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste », on comprend sous un angle presque générique, qu’une telle définition peut être aussi satisfaite par divers types d’algorithmes comme ceux inspirés du modèle évolutionnaire et qui peuvent fournir des solutions originales et parfois inattendues.

Mais pour aborder la créativité humaine, je m’en remettrai plutôt au peintre anglais Francis Bacon qui en donne la définition suivante : « Le processus créatif est un cocktail entre instinct, compétence technique, culture et frénésie créative. Ce n’est pas comme une drogue, c’est un moment particulier quand tout arrive très vite, une mixture entre conscience et inconscient, peur et plaisir, c’est physiquement un acte d’amour. »

Presqu’un mini récit, voire un cri réincarnant toute la dimension humaine qui nous caractérise et nous dissocie pour l’instant de l’artificiel, en tout cas, tant que les algorithmes ne pourront ressentir des pulsions de vie et de survie…

En suivant la pulsion créative de l’artiste japonais Makoto Azuma, sculpteur botaniste et qui s’appuie sur le « Onko chishin » (« c’est en connaissant l’ancien qu’on connait le nouveau »), un autre Francis Bacon, plus lointain, scientifique et philosophe, nous avait déjà éclairés sur la manière d’aborder bien des problèmes par cette courte citation : « On ne commande la nature qu’en lui obéissant » (« Natura non nisi parendo vincitur »)

En effet, la Nature obéit elle-même à des lois et des principes qu’il nous faut découvrir, approfondir et comprendre.

Et voir en miroir l’un des quatre piliers de l’innovation d’Elon Musk [*] qui consiste justement à partir des principes premiers, en Physique, par exemple quand il s’est agi pour lui de revisiter le concept de pile électrique.

Et finalement cela pourrait nous amener peut-être à mieux comprendre ses recommandations au regard de l’Intelligence Artificielle qui finalement évolue suivant ses lois et principes propres.

Une manière aussi d’illustrer la portée et pertinence d’une certaine cohérence mutualisante qui manque tant à notre société encore trop analytiquement arrogante, et que l’on appelle Symbiose.

Après tout, la Nature qui reste avec ses quelques 4 milliards d’années d’existence une source de multiples solutions à potentiel biomimétique nous a déjà averti à travers aussi d’autres comportements moins idylliques et plus délétères comme le modèle proie-prédateur, de là à voir une possible sorte de phagocytage technologique du Vivant, la prudence est de rigueur sans pour autant se vouloir obscurantiste et censeur mais éclairé et altruiste ; le processus étant déjà en route, autant en prendre dès à présent un contrôle « à la Bacon »…

Aussi, en favorisant (ou provoquant) déjà un tel comportement dans divers domaines, que ce soit dans l’industrie avec la Symbiose industrielle ou le management avec la Symbiocratie®©, nous nous donnerons bien des opportunités guidées de tendre vers une forme harmonieuse entre le Vivant et l’Artificiel, symbiose hybride où le Tout pourrait bien être bien plus que la somme de ses parties, en tant qu’ « Homo sapiens sapiens » devenant peu à peu « Homo sapiens informaticus ». Reste encore à poser les bonnes interactions intentionnelles…mais aussi les « bonnes questions » pour reprendre et conclure sur un autre pilier d’innovation d’Elon Musk [*].

Jean-Marc Dupont,

Docteur en Physique,
Formateur en Créativité́ et en Systémique
Expert en développement culturel scientifique
Membre de la Symbiocratie®

 

Inscrivez-vous à notre prochain Atelier de Co-Création & de Co-Action sur la Transformation Digitale & l’Intelligence Artificielle, le 29 Juin 2017 à Meyrin (Suisse) : https://symbiocratie®®-29617.eventbrite.ca

 

 

[*] « Tesla, Paypal, SpaceX… Les quatre principes d’innovation d’Elon Musk » http://www.industrie-techno.com/tesla-paypal-spacex-les-quatre-principes-d-innovation-d-elon-musk.28244

Rejoindre la discussion 2 Commentaires