« Un peuple qui ne cherche pas à s’instruire et qui ne préfère pas à toutes choses les richesses de l’intelligence, ne sera jamais un peuple libre. »

Les peuples qui servent des maîtres injustes et qui obéissent tout en se plaignant de leurs maîtres, ne sont que de mauvais esclaves. Il faut les surveiller pour qu’ils ne se révoltent pas, et les punir lorsqu’ils murmurent.

Nulle domination n’est injuste tant qu’un peuple la souffre : car les peuples savent bien qu’ils sont les plus forts dès qu’ils le veulent.

Mais un peuple qui a peur n’est pas un peuple ; c’est une meute de chiens édentés.
Un peuple qui veut manger et boire, et qui se soucie peu d’être libre, n’est qu’un troupeau d’animaux immondes.

Un peuple qui ne cherche pas à s’instruire et qui ne préfère pas à toutes choses les richesses de l’intelligence, ne sera jamais un peuple libre. »

— Éliphas Lévi, le Testament de la Liberté

Articles relies

Rejoindre la discussion One Comment