Vite gardons l’espoir !

Vite gardons l’espoir !

Quand en pleine réunion marketing un cadre demande que signifie le mot consumérisme…
Quand un patron de PME qui rêve de devenir une multinationale, refuse de former ses employés car, cela coûte cher et cela leur permettrait de développer leur sens critique et leur culture générale.
Quand on sait que la créativité est une des clés principales de réussite des entreprises occidentales.
Quand 70% des les jeunes qui arrivent sur le marché du travail n’ont pas ou peu de vocabulaire pour exprimer leurs idées au travail et encore moins pour gérer des projets, impliquer et motiver les équipes.
Quand dans une séance de créativité plus de 50% des personnes ne connaissent pas le mot tellurique.
Quand un avocat, au demeurant excellent technicien du droit, ne possède aucune éloquence et se moque complètement des besoins psychologiques de ses clients et de la partie adverse.
Quand un syndicaliste se bat pour 1% d’augmentation des salaires dans une usine alors que les douches sont vétustes et quasiment insalubres et que les employés ne reçoivent pas le minimum de respect de la part de la direction.
Quand un expert comptable ne comprend pas la stratégie de l’entreprise pour adapter la gestion financière.
Quand un médecin ne pose aucune question et répond au problème de son patient sans prendre en considération l’individu dans son intégralité.
Quand un employé de 35 ans qui postule à un poste en interne se fait répondre par sa direction des ressources humaines que son diplôme à plus de 10 ans et qu’il est donc obsolète.
Quand on confond image de marque et identité.
Quand un professeur de français ne corrige plus les fautes d’orthographe et ne les prend pas en compte dans la note d’une dissertation.
Quand les politiques voyagent sans but au frais des contribuables.
Quand 30% de l’argent circulant dans l’économie est celui du crime et qu’Il va être très difficile de s’en passer sans risquer de faire chuter l’ensemble du système.
Quand « du pain et des jeux » deviennent la préoccupation principale des citoyens.
Quand les gouvernements cautionnent le pillage de la planète en privilégiant la richesse de quelques uns au détriment du plus grand nombre.

Alors,
Je garde l’espoir de voir naître de vrais leaders capables de nous emmener plus loin, de voir plus grand, de nous sortir de nos egos rétrécis, de nous proposer un nouveau modèle de société, des leaders, des vrais leaders capables d’oser au nom de l’intérêt général et non au nom de l’intérêt particulier.
Je garde l’espoir de participer à cette renaissance et d’y être accompagné par le plus grand nombre.
Je garde l’espoir que mes enfants soient un jour des leaders capables de participer à ce renouveau.
Je garde l’espoir quoiqu’il advienne car tous les dirigeants incultes qui pensent être plus forts et plus malins que les générations précédentes, tous les égoïstes maniaco-dépressifs en quête de pouvoir et de gloire ne sont que les clones inconsistants de ceux, les mêmes, qui ont fait chuter tous les empires depuis 3 000 ans, de la même façon, avec les mêmes formes de pensée et les mêmes comportements.
Ces usurpateurs stériles sont totalement incapables d’imaginer autre chose, autrement, d’en être les modèles et encore moins les moteurs.

Alors,
Je garde l’espoir de voir des femmes et des hommes s’éveiller et agir, se regrouper et créer dans le respect de l’humanité.

Réapprenons la vie et l’amour, sortons de l’ignorance… vite gardons l’espoir !

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie®
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92

www.reinach.net
www.symbiocratie®®.com

Articles relies

Besoin d'informations complémentaires ? Contactez nous