Soyons raisonnables, votons con !

Les peuples croient aux miracles, d’ailleurs Jésus l’avait bien compris, il a fondé une entreprise qui existe depuis 2000 ans.

Le passé et l’histoire, les événements récents, les actions de la justice, ne servent absolument pas de leçons à quiconque, tout cela c’est du spectacle, une forme de thérapie de groupe pour expulser toute la haine et la vengeance qui réside en chacun d’entre-nous… envers nous-mêmes aussi, parce que consciemment ou inconsciemment nous connaissons notre part de responsabilité. Parce que nous savons que depuis des dizaines d’années nous votons con, con..scient, con..tents…

Nous votons cons et nous n’arrivons pas à faire autrement, nous sommes con…sternants.

Donc ceux qui ont pillé, trompé, saccagé, manipulé et détruit nos pays, nos administrations, sont et seront donc toujours réélus, car nous continuerons à voter con, ils savent nous con…tenter !

Comme c’est bon d’être cons, de vivre de promesses trompeuses, de discours séducteurs, de shows politiques. Il est important de montrer que nous sommes con…vaincus !

Cela évitera de faire des efforts, de se prendre en main, de se sortir du marasme dans lequel les politichiens nous enfoncent année après année.

On ne va quand même pas devenir adultes, responsables, engagés, respectueux de nous-mêmes et de nos enfants ?

Restons les cons et les cocus de service cela permettra de gueuler contre ceux pour lesquels on a voté, et ainsi nous pourrons dire ce n’est pas de notre faute, ce qui est plus simple que de prendre son destin en main.

Quel bonheur d’être con et irresponsable, le cul devant sa télé avec une bière à la main ou bien à courir les magasins pour acheter des affaires dont nous n’avons pas besoin juste pour nous faire croire que nous sommes beaux.

Soyons donc beaux, beaux et cons à la fois comme disait Jacques Brel…

Paradoxalement la confiance dans la chose politique de la part des citoyens est plus ou moins égale à zéro, donc nous ne serions pas si cons…

Les grands partis politiques ne sont que des entreprises à produire des événements pour cons, à organiser des shows pour cons, à créer des slogans cons, à faire élire des acteurs plus ou moins talentueux, à énumérer des promesses et des con…promis.

Les petits partis que je surnomme les particules (sans jeu de mot s’il vous plaît…:-), gravitent de façon plus ou moins aléatoire en con…ciliabules pour apporter des voix aux grands partis, moyennant des con…treparties bénéfiques plus individuelles que collectives.

Dans ce brouhaha, restons cons et oublions la seule chose la plus importante, l’intérêt supérieur de la nation et donc notre intérêt collectif qui sera le seul garant de nos intérêts individuels.

Certes, si nous voulions des réformes, il nous faudrait d’abord réformer notre façon de penser et d’agir, il nous faudrait con…prendre que, si nous voulons bâtir un monde adapté aux nouveaux défis, il nous faut nous-mêmes nous con…necter.

Nous dénonçons chaque jour les privilèges des élus, les avantages des apparatchiks, mais nous ne voulons absolument pas perdre les nôtres !

Sauver les acquis du passé est une utopie, mettre en place les bénéfices de l’avenir est un devoir urgent.

Ah bon ?

Oui, mais !

Oui, mais il va falloir s’engager, sortir de son con…fort, se mettre à con…struire, penser, à agir, à oser…

N’hésitez pas à vous inscrire sur le blog en entrant vos coordonnées en haut à droite de la page.
vous pouvez également me suivre sur
Facebook
Linkedin,
Youtube
Merci !

Didier Reinach

Expert en leadership
Créateur de la Symbiocratie
Conférencier – Formateur – Conseil
Canada : 1-514-349-9685
France : 06 84 60 71 92