À l’heure ou le monde bascule,

À l’heure ou la plupart des humains y vont de leurs croyances et de leurs émotions sans analyser l’histoire depuis au minimum l’après-guerre,

Après les fractures parfois sanglantes des pour et des contre relatifs à ces deux dernières années,

Il apparaît évident que dans cette dynamique de rupture et de séparation, une large majorité d’humains ont choisi la danse de la mort pour avoir l’impression de vivre.

Les jeux d’ego sont au beau fixe, avoir raison semble plus important que de sauvegarder les relations, les imposteurs dominent à coup de chiffres trafiqués, les statistiques font des promesses, les algorithmes jouent les “madame Irma”, qui déjà elle-même avait remplacé, la réflexion, le débat et la philosophie entre gens de bon sens… Tout va bien !

Dans ce monde qui bascule, les humains sont en grande partie sous hypnose et toute pensée contraire est immédiatement “goulaguisée”. 

Le mensonge domine, les images sont truquées, le faux, le fake, l’illusion sont devenus des évangiles dont la parole n’est qu’un venin acide, une drogue savamment distillée pour nourrir les esprits vides.

Le vide spirituel est abyssal, le vide culturel est cyclopéen.

L’heure des vrais leaders a sonné, les faux leaders sont sonnés…

Dans un monde qui s’écroulent, les imposteurs non aucune compétence pour imaginer un monde nouveau, créer des chemins nouveaux, inspirer une humanité créatrice de richesses.

Les faux leaders nous proposent des coefficients, des pourcentages, des algorithmes qui permettent de créer les questions dont on possède déjà la réponse.

Réponses totalement inadaptées ni à la situation présente ni à celle en devenir. Des réponses qui leur permettent seulement de conserver leur pouvoir et leur statut.

Le résultat est démontré avec des chiffres présentés comme des évidences, des vérités…

Les vrais leaders éveillent les esprits, imaginent, créent des solutions innovantes, dont les valeurs humanistes, inspirent, motivent, réunissent les personnes de talents…

Les faux leaders réunissent les moutons, les esclaves, ceux qui savent, croient savoir, mais en fait ne comprennent rien, tout comme les faux leaders eux-mêmes, prisonniers de leur calcul.

Les vrais leaders résonnent en humanité et en richesses, ont une vision et ne les suivent que les personnes éveillées qui comprennent, ressentent, partagent, osent la confrontation créatrice.

Il faut avouer qu’en ces instants les faux leaders sont légion.

Est-ce pour cela que le mur des futures lamentations se rapproche à grands pas ?

Soyons positifs, c’est toujours dans les pires moments que les vrais leaders émergent.

Les humains ont depuis toujours eu besoin de souffrir pour comprendre.

Naissance et mort des civilisations sont un cycle perpétuel, et chaque génération se croit plus subtile et plus intelligente que la précédente.

Elle reproduit donc avec beaucoup plus d’efficacité sa destruction.

Le vrai leadership est un état mental, une posture. Cela est inné ou s’acquière. C’est un instinct de vie riche qui permet de comprendre avant les autres, d’anticiper, de créer et d’être à la bonne place au bon moment.

À chacun ses choix de vie et de mort.

La remise en cause aura lieu, ceci n’est pas seulement une promesse, c’est une évidence, elle sera volontaire ou imposée par le contexte, c’est juste la douleur qui sera différente.

À chacun ses choix…

 

symbiocratie@pm.me

info@symbiocratie.com

La Symbiocratie, pour créer, rebondir, vendre et restructurer avec humanisme.